REVELATEUR.COM, c'est aussi des forums photos, des dizaines d'articles, des centaines de photographies.

      

Les articles
de REVELATEUR.COM.
 
discuter dans les forumsmateriel photoarticles photoles photosinscrivez-vous !
SE CONNECTER

Le Flare.  

Résumé :  Le flare réduit le contraste et la saturation des photos. Il est du principalement aux réflexions de la lumière dans la chambre noire de l\'appareil. Il se traduit par un voile sur la totalité de la surface sensible. Entrons ici un peu plus dans le
   - 1 Le Flare... un phénomène très important en photographie. (1/1). 

Le Flare... un phénomène très important en photographie. (1/1)  

Les causes de ce Flare.

Optique : Certaines optiques favorisent le flare. Ce sont plutôt les optiques anciennes, avec de mauvais traitements antireflet. Cela créé des reflexions internes entre les lentilles qui contribuent à baisser le contraste et la saturation des couleurs.
Pour résumer rapidement et simplifier, les optiques fabriquées avant la seconde guerre mondiale ne sont pas traitées antireflet. Elles sont très sensibles au Flare. Les optiques fabriquées entre les années 1945 et 1980 sont souvent traitée antireflet simple couche.
Les optiques de qualité sont maintenant traitées multicouches et sont beaucoup moins sujettes aux reflexions.

Chambre : La chambre, c'est toute la partie qui se retrouve entre le film et la lentille arrière de l'objectif. En fonction de nombreux paramètres, cette chambre va plus ou moins réfléchir la lumière. Ce sera le cas en particulier si le revetement interne n'est pas parfaitement noir mat. Des petites "ailettes" permettent aussi de suprimer la lumière en provenance du film. De nombreux petits rafinements permettent donc de lutter contre ce flare.

Réflectance du film ou du capteur : certain films reflètent plus la lumière que d'autres. On le voit facilement, certains films sont marron foncé, donc peu sensibles au flare, tandis que d'autres sont de couleurs claires : beige, gris clair. Ces films clairs ne sont pas à utiliser lorsque le flare risque d'être présent. Les capteurs numériques réflechissent fortement la lumière à cause de la matière même dont ils sont fabriqué, et ils sont ainsi plus sensibles au flare que les films argentiques.

Nature du sujet : En fonction de la nature du sujet, la photo va présenter plus ou moins de flare. Les photos avec des lumières douces n'y seront pas trop sujettes, tandis que d'autres le seront beaucoup plus.
Pour résumer, si une source de lumière violente se trouve dans la photographie ou même dans le champ de l'objectif, un flare important risque d'apparaître. Une image par temps de brouillard sera très peu sujette au flare, tandis qu'une image de ville la nuit, avec des éclairages très puissants et petits (lampadaires, etc...) va l'être beaucoup plus.

Les effets sur la photo.

Le flare se caractérise par une illumination uniforme de la pellicule ou du capteur numérique.
Le facteur de Flare FF est égal au rapport entre le Delta luminance du sujet et le delta éclairement de l'image. c'est à dire le rapport entre le contraste de l'image et le contraste de l'objet. Ce rapport de Flare est compris en général entre 1,15 et 9,5. C'est donc quelque chose qui est loin d'être négligeable.

Le flare va donc :
- Reduire le contraste.
- Réduire la saturation des couleurs.
- Empieter sur la courbe de contraste et réduire les possibilités du film.

Un Flare important va conduire à une surexposition du sujet, dont on avait pourtant parfaitement mesuré l'exposition.

Comment lutter contre la Flare ?

- Utiliser une optique avec un meilleur traitement antireflet.
- Utiliser un pare-soleil efficace.
- Eviter d'inclure des sources très lumineuses dans le champ.
- Vérifier que la chambre noire est bien noire, et corriger au cas où (touche de peinture, etc...).
- Utiliser un film fortement contrasté et saturé. (Velvia 50 par exemple)
- Corriger sur ordinateur après la prise de vue.
Il existe cependant un certain nombre de cas ou le flare est le bienvenu. Lorsque le sujet est très contrasté. Le film ou le capteur n'est alors plus capable de reproduire la réalité, et il est nécessaire de réduire le contraste. Le flare peut alors être un atout non négligeable. Certains photographes utilisent même du papier alu à l'intérieur de la chambre noire pour augmenter les reflexions.

Le flare est aussi présent dans les labos photo. Quand on tire une photo, la lumière est réflechie sur le papier blanc ainsi que sur toutes les parties de la pièce. Le plus génant, et le plus facile à modifier, c'est la couleur de ses habits. Ceux qui portent une blouse blanche ou un T-shirt blanc au cours de leur tirage doivent changer leurs habitudes. Une blouse noire est bien préférable.
Le mur situé derrière l'agrandisseur est souvent dans des couleur claire (salle de bain, etc...). Une planche peinte en noire va permettre d'améliorer le contraste de la photo en diminuant les reflets.

Conclusion.

Le flare est présent dans toutes les photos et dans tous les systèmes de reproduction optiques. Il est souvent nécessaire de lutter contre ce phénomène pour améliorer ses photos, mais parfois ce phénomène est bien pratique... il permet de rendre photographiable les sujets qui sans ça ne le serai pas à cause d'un trop grand contraste.
On ne se soucie pas souvent de ce phénomène dans la pratique, mais il est tout de même intérressant de le connaître et d'en comprendre les facteurs pour bien comprendre pourquoi certaines photos ne sont pas aussi contrastées ou saturées que ce que l'on voudrait.
Les fabriquant de produits photos ne communiquent pas sur ce type de propriété, pourtant fondamentale au niveau de la qualité du produit. Le facteur de flare FF d'un appareil photo devrait pouvoir être connu lors de l'achat de celui-ci. Encore une caractéristique qui différencie les boîtiers bas de gamme des beaux boîtiers professionnels, d'autant plus que les capteurs numériques brillants sont la garantie du retour en force du flare.





Voir la liste de tous les articles


  S'inscrire
Exposez vos photos sur Revelateur.com, participez au forum, posez des questions, recevez la Newsletter. S'inscrire, c'est devenir membre d'une communauté en plein developpement... Pour progresser ou faire progresser les autres en photographie.

Une fois le formulaire rempli, Vous recevrez un mail quelques secondes après. Cliquez sur le lien fourni dans le mail pour confirmer votre inscription.
Choisissez un pseudo :
Choisissez un mot de passe :
Confirmez le mot de passe :
Vous êtes : -
Votre adresse mail :
Votre adresse n'est pas publique et ne sera pas cédée à des tiers.
Recevoir la newsletter (1 envoi par mois)




| revenir à l'accueil | Forums | Le matériel | Les marques | Les photos |




Le numérique full frame, c'est ici ! Tous droits réservés sur textes et images - 2004 - 2009 - le 20/11/2019 à 02:04:50 - REVELATEUR.COM - Conçu et réalisé par Laurent HONDERMARCK.