REVELATEUR.COM, c'est aussi des forums photos, des dizaines d'articles, des centaines de photographies.

      

Les articles
de REVELATEUR.COM.
 
discuter dans les forumsmateriel photoarticles photoles photosinscrivez-vous !
SE CONNECTER

La photographie de nuit.  

Résumé :  La photographie de nuit permet d’avoir des résultats complètement différents de la photographie diurne. Elle est néanmoins spécifique et demande quelques conseils pour se faire la main.
   - 1 faire des photos la nuit. (1/1). 

faire des photos la nuit. (1/1)  

Les problèmes liés au manque de lumière

Le manque de lumière pose plusieurs problèmes compliqués :

Le temps de pose en photo de nuit est très long. Il faut que l'obturateur de l'appareil puisse accepter un tel temps de pause et que la stabilité de l'appareil soit complète. Il faut pour cela un trépied conséquent et rigide. La photo de nuit n'est donc pas discrète…

Le temps de pose doit être corrigé par rapport au temps de pose donné cellule. En effet, les films ne réagissent pas pareil aux poses longues et courtes ! C'est l'écart de non-réciprocité. En effet, 1000 photons/sec en 1 seconde ne sont pas identiques pour le film que 1 photon/sec en 1000 secondes. Plus le temps de pause est long, moins la pellicule est sensible… et plus il faut exposer longtemps. Les films modernes et les appareils photo numériques sont moins sensibles à ces variations de temps de pause, mais continuent d'avoir cet écart de réciprocité.

Les couleurs de la photo sont modifiées. La vue humaine déforme les couleurs… Le cerveau adapte les couleurs pour se croire en lumière naturelle du soleil. Avec les éclairages publics artificiels, le cerveau tente de récréer la lumière du soleil, et déforme les couleurs. Le film ou le capteur numérique n'est pas sensible à ces variations, et prends en photo exactement les couleurs existantes. La couleur qui va ressortir sur le film ne sera donc pas la même que celle que l'œil a vue.

La cellule ne sait pas toujours donner le temps de pause correct. Le manque de lumière est parfois tellement grand, que la cellule n'arrive pas à capter suffisamment de photons pour donner une valeur de la lumière ambiante. D'autres fois, par exemple avec des voitures qui passent, il est très difficile d'évaluer la vitesse avec la cellule de l'appareil… C'est donc souvent assez aléatoire, et cela demande plusieurs essais avant de réussir.

Le matériel indispensable.

- L'appareil… Soit un numérique, donc pas de problème, soit un argentique, donc des pellicules, comme la Fuji Velvia 100F, ou la Kodak E100VS, ou autres, mais un film saturé fourni en général de bien meilleurs résultats la nuit.
- Un trépied solide… Pas un de ces trépieds en plastique bon marché… Il faut vraiment quelque chose de robuste et de stable.
- Un déclencheur souple.
- Un chronomètre.

Les sujets qui s'y prêtent le mieux.

La ville et ses éclairages.
Les éclairages de la ville fournissent une lumière assez importante, et permettent des temps de pause relativement courts, de l'ordre de 30 s. La ville est complètement transformée la nuit. La ville les jours de pluie est encore meilleure pour les résultats : les éclairages se reflètent sur le sol…

Les monuments éclairés
Les monuments éclairés sont souvent plus jolis la nuit que le jour. L'éclairage met en valeur de monument. Par contre, les éclairages sont souvent interdits à la photographie, comme c'est le cas pour la tour Eiffel.

Les plans d'eau
Les plans d'eau se prêtent bien à la photo nocturne, car ils reflètent les lumières, et avec les temps de pause élevés, les lumières se diluent dans le flou des vagues, ce qui est du plus bel effet. Les vagues de la mer aussi forment une sorte de brume avec les poses lentes.

Les routes et autoroutes
Le passage des voitures laisse des traces de lumière avec les phares et les feus de croisement. Les gros complexes de ponts, les périphériques, etc… tous ces paysages sont souvent éclairés avec des lumières bleues. Ce qui donne une ambiance lunaire, extraterrestre à la photo.

Les couchers de soleil
Les couchers de soleil… Un grand classique. Cependant, les plus belles couleurs sont souvent obtenues quelques minutes après que le soleil ait disparu derrière l'horizon. La lumière est alors faible, et le temps de pause voisine les 15 secondes à f/16.

Les ambiances du matin, avant le lever de soleil
C'est au petit matin que l'ambiance est la plus agréable : la rosée est bien présente, des bancs de brume peuvent apparaître… Toute une ambiance particulière est à découvrir pour les courageux qui se lèvent assez tôt.

La technique.

La technique en photo de nuit et souvent la même. Il faut avoir repéré les lieux bien avant de se rendre sur place et de faire la photo.
Lorsque le temps est correct, rendez-vous sur place, AVANT le coucher du soleil… C'est souvent à ce moment la que les couleurs seront les plus éclatantes, avec un ciel bleu foncé, des nuances violacées dans le ciel, et bien sûr les éclairages publics. Installez votre appareil sur le trépied, lorsque le soleil se couche. Faites des photos régulièrement lorsque le soleil se couche. Vous obtiendrez des ambiances différentes.
Notez soigneusement les réglages de votre appareil, afin de bien voir quels étaient les réglages optimaux et pouvoir reprendre des photos en corrigeant si nécessaire. Si vous faites tout en aveugle, il y a de fortes chances que la prochaine fois se soit raté aussi.

Une pose de 60 secondes à f11, avec un film 100 ISO me semble " normale " pour de la photo de nuit avec éclairage, un fois le soleil bien couché. Vous pouvez vous baser sur cette valeur, et faire du bracketing. Par exemple : 4 minutes à f11, 2 minutes f11, 60 secondes à f11 30 secondes et 15 secondes toujours à f11. Vous serez plus ou moins sûr de tenir la bonne exposition. Et ceci même si vous n'êtes pas sûr de votre mesure de lumière. Bien sûr, avec plus de lumière, votre appareil se débrouillera tout seul. Vous n'aurez pas à l'utiliser en mode manuel.

Conclusion.

La photo de nuit permet d'exploiter des nouveaux horizons photographiques, jouer avec les couleurs, exploiter des lumières dramatiques, etc… La nuit regorge d'ambiances bizarres, de lumières incroyables, bleues, oranges, etc…





Voir la liste de tous les articles

Inconnu - 02/09/2004 18:15
Une question simple : mon appareil peut avoir une vitesse d'obturation au maximum de 30 s.Est ce suffisant ? Je possede un DSV-V1 de chez sony. Merci d'avance
Hondermarck - 03/09/2004 11:37
Bonjour, 30 seconde, c'est suffisant dans bien des cas, mais pas pour tous. La grande majorité des appareils photos reflex et argentiques s'arrêtent à 30 sec, et puor un numérique, c'est deja bien. Et cela suffit dans beaucoup de cas : photos de ville éclairées, gros clair de lune, etc. Pour d'autres sujets, le temps de pause peut être plus long... J'ai deja vu des photos avec 8 heures de pause. et ca ce n'est pas accessible aux appareils amateurs, et surtout aux numériques : film obligatoire. Amusez vous avec votre numérique, et si vous voulez des pauses plus longues, pour une nuit plus noire, achetez vous un vieux boitier argentique des années 60 qui fera très bien ca pour une bouchée de pain (30€ par exemple !)
Inconnu - 31/12/2004 11:35
Gare aux couleurs verdâtres avec les éclairages artificiels blancs. Pour les éliminer, l'utilisation d'un filtre peut s'avérer nécessaire, bien que certains appareils numériques récents permettent de corriger ce défaut dès la prise de vue. FPE
Inconnu - 05/04/2005 13:24
Bonjour. j'aimerais savoir savoir s'il y a des regles particulieres pour faire ressortir au mieux la brume matinale. Pose longue, diaph, filtrage... Merci aussi bien pour la reponse que pour le site dans son ensemble.
Inconnu - 11/05/2005 16:07
Bonjour. Personnellement, j'ai un boîtier argentique Leica R5 et j'ai déja essayé la pellicule Fuji 100F dont vous parlez à la foire de Nancy (effets de mouvements la nuit à la foire) J'ai essayé de prendre la place Stan de Nancy avec la fuji 400 asa dias, ce qui me donne des résultats très satisfaisants. L'intérêt de cete pellicule, c'est qu'elle respecte la température de couleur des éclairages (de la place Stan) la nuit. Je vous la recommande fortement !!
Inconnu - 17/05/2005 16:32
Coucou, c'est encore moi qui avait écrit le 11/05/05 à 16h07 !!! J'ai appris par un photographe professionnel que l'équivalent numérique d'un Mamiya de format 4.5 (larg.) et 6 pouces de longueur était de 25 Millions de pixels. Je trouve que le numérique est bien pratique mais l'argentique nous permet de faire bien plus de bonnes choses. Je ne suis pas contre la révolution du numérique mais on perd bcp de qualité à la prise de vue et les gens (sauf photographes qui se respectent, ceux qui viennent sur ce site et d'autres) ne savent plus faire de belles photos et on initie plus suffisamment les jeunes à la photo maintenenant qu'avec leurs portable. Je suis contre cela. JE NE SUIIS EN AUCUN CAS CONTRE LE DEVELOPPEMENT DU NUMERIQUE SUR LE MARCHE mais on ne devrait pas jeter l'argentique par terre (ou le laisser poussiéreux dans les placards)pour se prendre un numérique. Le numérique et l'argentique ont tous des bons et des mauvais côtés et il faut savoir les respecter. Je connais bien cela, j'ai avec mon Leica R5 un numérique Nikon. Personnellement, je me sert de mon numérique pour des photos où je ne prends pas le temps de les prendre, et de mon argentique quand je vais me ballader ou quand je prends le temps de faire de belles photos de nature, p.expl. Pour résumer: il faut que le numérique prenne place sur le marché de la photo car ces appareils sont très bons (particulièrement les réflex numériques), mais sans écraser l'argentique, ou en ne laissant pas l'argentique de côté sans jamais plus l'utiliser. L'argentique et le Numérique ont des bons et des mauvais côtés. Il ne faut pas l'oublier
Inconnu - 17/05/2005 16:44
Rebonjour !!! J'ai oublié d'ajouter 2 choses à mas messages des 11/05 et 17/05 derniers. Premièrement: Je vous conseille, après avoir pris vos photos argentiques (nég ou dias), de les scanner sur PC (ou mac) à l'aide du scanner Minolta Dimage scan Elite 5400. L'ayant personnellement à la maison, j'en suis très content et je garde des dias et nég (couleurs et N et B) sur mon disque dur.Le problème : il faut un disque dur d'une grande capacité !!!!..... Et deuxièmement, je remercie tous les créateurs du site et tous ceux qui prennent la peine de lire mes messages. Ce site est vraiement bien fait et me convient parfaitement. Pour tous les amanteurs de photo, je conseille aussi le site consacré à leica www.summilux.net, avec des notices, des caractéristiques des boîtiers et des optiques. Un site génial si vous voulez acquéruir du Leica (argentique ou Numérique !!!!!!!!!!!...........................;)
Inconnu - 04/12/2005 12:02
concernant les temps de poses très longs,j'ai entendu parler de l'effet scharwtzblitz,quelqu'un pourrait il m'en dire plus à ce sujet?Merci.
nicofuzz - 04/12/2005 12:34
"scharwtzblitz" est simplement un autre nom pour "l'écart de non-réciprocité" traité au début de cet article.

  S'inscrire
Exposez vos photos sur Revelateur.com, participez au forum, posez des questions, recevez la Newsletter. S'inscrire, c'est devenir membre d'une communauté en plein developpement... Pour progresser ou faire progresser les autres en photographie.

Une fois le formulaire rempli, Vous recevrez un mail quelques secondes après. Cliquez sur le lien fourni dans le mail pour confirmer votre inscription.
Choisissez un pseudo :
Choisissez un mot de passe :
Confirmez le mot de passe :
Vous êtes : -
Votre adresse mail :
Votre adresse n'est pas publique et ne sera pas cédée à des tiers.
Recevoir la newsletter (1 envoi par mois)




| revenir à l'accueil | Forums | Le matériel | Les marques | Les photos |




Le numérique full frame, c'est ici ! Tous droits réservés sur textes et images - 2004 - 2009 - le 13/11/2019 à 11:39:00 - REVELATEUR.COM - Conçu et réalisé par Laurent HONDERMARCK.