REVELATEUR.COM, c'est aussi des forums photos, des dizaines d'articles, des centaines de photographies.

      

Schneider AF-Tele-Xenar 2,8/180 mm HFT PQ
Rollei
 
discuter dans les forumsmateriel photoarticles photoles photosinscrivez-vous !
SE CONNECTER

matériel >> Moyen Format >> optiques

 Rollei Schneider AF-Tele-Xenar 2,8/180 mm HFT PQ

Toujours fabriqué oui
Visualisé 3271 fois
Publique visé experts-pros
Ouverture maximalef/2.8
ZoomNon
AutofocusOui
CatégorieTéléobjectif
Possibilités macroNon
Pare-soleil intégréNon
Poids1500-3000g
Date d'insertion 17/01/2005
Rollei Schneider AF-Tele-Xenar 2,8/180 mm HFT PQ optiques
discuter - Laisser un commentaire
Description Objectif lumineux qui excelle dans le portrait et la reproduction.

Construction : 6 Groupes / 6 Eléments
Angle de vue : 25 degrés
F stop range : f/2.8 - 22
Distance minimale de mise au point : 1.8 m.
Taille du filtre : Bay VI
Dimensions : 150 x 100mm
Poids : 1525g

       Par mildiou

Avis : De prime abord, l'objet impressionne : son poids, sa taille sont à prendre en compte lors de l'achat. Ce n'est pas le genre d'optique que l'on promène sans raison dans un fourre-tout.
La construction est somptueuse et le fonctionnement d'une extrème douceur mais il faut obligatoirement employer un solide trépied.
Comme toute les optiques signée Schneider, la lisibilité des différents paramètres est parfaite : l'échelle de profondeur de champ est parfaitement exploitable.
Les points forts : Ils sont nombreux :

Le 180 mm Télé Xénar produit des images extrèmement lumineuses aux couleurs vives mais jamais trop contrastées. Le piqué est exceptionnel à partir de F/5.6, focale à partir de laquelle les résultats sont superlatifs sur toute l'image.
Le meilleur rendement est obtenu à F/11 (test effectué sur la mire de Chasseur d'Images).
A grande ouverture, les fonds flous sont très bons, ce qui fait que c'est une optique très recherchée par les portraitistes. Mais je j'utilise aussi pour mes travaux d'architecture et les paysages, domaines dans lesquels il me donne entière satisfaction en raison de sa grande ouverture initiale qui permet, par exemple, une bonne gestion des différents plans.
Il peut être associé au multiplicateur Longar 1.4 spécialement calculé pour cet usage. Le 180mm devient alors un 250mm ouvrant à F/4 sans aucune perte de qualité des images produites.
Les points faibles : Il possède les défauts de ses qualités ! Sa solide construction se paye au poids fort ! Avec 1.5 kg sur la balance, et sans le pare-soleil (tout en alliage...!), il sait se rappeler à votre bon souvenir quand vous le promenez lors d'une randonnée de photographe paysagiste. Il faut avoir une âme de mulet...
Par ailleurs, sa monture exige des filtres de 95mm, aussi onéreux que rares. Pour mémoire, un filtre polarisant B&W de bonne facture vaut environ 350€ ! Ce qui aggrave encore un budget d'achat déjà conséquent. Il faut compter, en neuf, +/- 4000€ pour en être l'heureux propriétaire. Toutefois, on peut le trouver sur le Net à des tarifs beaucoup moins douloureux.
Mais en ultime conseil, il faut l'acquérir que si le besoin est bien là. Sinon, vous ne l'utiliserez pas à fond, en raison d'un rapport poids/encombrement pénalisant, d'autant que, je le rappelle l'emploi d'un trépied est obligatoire.
Piqué de l'optique (résolution) :
Couverture-vignetage-distortion :
Construction, qualité d'assemblage :
Autofocus (rapidité-silence) :
compacité :


VOIR TOUTES LES CATEGORIES | PROPOSER MATERIEL SIMILAIRE. | DONNER SON AVIS SUR CE MATERIEL



Le numérique full frame, c'est ici ! Tous droits réservés sur textes et images - 2004 - 2009 - le 07/12/2019 à 20:29:30 - REVELATEUR.COM - Conçu et réalisé par Laurent HONDERMARCK.